Pour les nostalgiques de la GameBoy

Voilà, j’ai replongé. J’ai été prise d’un élan de nostalgie en pensant aux heures passées à remplir mon Pokédex, armée de ma bien aimée Gameboy Color.

Mais quel ne fut pas mon désarroi quand en relançant une partie, j’ai remarqué qu’il n’était plus possible d’en sauvegarder une nouvelle. J’avais renoncé à ma team de bébés Pokémons le jour où j’ai eu la malheur de laisser ma GameBoy à portée des mains d’une tête blonde que je babysittais. Ma team de bébés Pokémon, qui faisait trembler le Conseil des 4 ! Ma fierté ! (les connaisseurs de la version Or comprendront à quoi je fais référence, sinon, ce lien éclairera votre lanterne).

Alors ni une ni deux, j’ai googlé « sauvegarde pokémon cartouche Or » et comme Google est mon ami, je suis tombée sur cette vidéo :

Bon, la vidéo est en anglais. Et je n’avais pas tout l’attirail du Monsieur. Mais j’avais une pile CR 20-25 (ça se trouve en grandes surfaces et c’est moins de 10 €, pour ma part j’ai eu de la chance d’en avoir une dans le stock familial), du scotch électrique et un amoureux attentionné pour m’aider.

Pour détacher la pile des 2 languettes, faites TRÈS attention, elles sont fragiles et ce sont elles qui permettent au courant de passer, donc autant vous dire qu’il vaut mieux prendre son temps, quitte à perdre patience, plutôt que de ne les casser.

Il a utilisé ça pour les décoller délicatement de la pile : pince-fragment-dentaire-71370-115673
(mais pour ceux qui auraient d’autres vieilles consoles à réparer, ou tout simplement l’envie d’investir, voici le kit qu’il vous faut).

Et après je l’ai simplement aidé à tenir le scotch pour que la pile soit bien en place et bien en contact avec les deux languettes.

Si vous voulez des explications plus détaillées en français, voici un tutoriel du Rat du Labo  en mots et photos qui complètera parfaitement bien la vidéo en anglais ci-dessus.

Sachez juste que ça reste un exercice délicat, mais une fois que c’est fait… à vous le retour en enfance, à affaiblir des adorables animaux sauvages pour les enfermer dans des petites balles rouges et blanches puis les faire se battre entre eux pour vous ! Oui, dit comme ça, c’est pas joli-joli. Mais avec tout l’amour que je porte à nos amies les bêtes, je n’arrive pas à me voir comme une tortionnaire quand je lance mon jeu Pokémon Jaune ou Or.

Voilà, c’était mon article souvenir d’enfance/tutoriel d’adulte du jour.

Ps : mais ne sont-ils franchement pas trop mignons ? pokemon-babies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *