« À vos souhaits »

Depuis hier, je souris un peu bêtement, juste en regardant le joli manteau blanc qui recouvre Lille depuis mardi. Je suis heureuse de voir que la magie de la neige opère toujours sur moi, qu’importe la période de ma vie. Et en ce moment, c’est une période difficile, une période de remise en question, d’écoute de soi, de changements.

Après quelques mois à essayer d’être hyper productive sur tous les plans, même ici (un tiers des articles de ce blog a été publié entre fin août et fin novembre, en 5 ans et demi d’existence !), mon corps a dit stop. Enfin plus exactement, mon médecin a dit stop. Mon corps, je ne l’écoutais pas trop. À vrai dire, depuis ma grossesse, je ne l’écoutais plus du tout, alors parfois il criait fort, donc j’étais obligée de l’entendre, mais la plupart du temps, j’essayais de tout recouvrir par le bourdonnement continu de ma vie. Aujourd’hui il y a un silence assourdissant autour de moi et je dois l’écouter, je n’ai plus le choix. Et ça donne le vertige, vous n’imaginez même pas… Heureusement, je ne suis pas toute seule, et j’ai des voix qui me soutiennent, me guident. Plus de 10 ans plus tard, je revois un psy. Mais comme on me l’a si bien dit, ce n’est pas un retour à la case départ, c’est pas une page qui se tourne, c’est juste que je reprends la plume et que je ne laisse plus l’encre couler toute seule.

Je n’ai pas encore toutes les réponses, mais je les cherche activement. Je cherche un sens dans tout ça et je réapprends à être heureuse. Sur les conseils de mon psy, je liste des « petits bonheurs », et je dois en accomplir quelques uns, chaque jour. Réapprendre le bonheur, répéter sans cesse la recette, pour enfin, ne plus l’oublier.

Alors pour cette année, entre deux « atchoums » car vous avez le nez humide, parce que vous avez froid (et peut-être envie de râler à cause du temps), dites-vous « à vos souhaits« . Et réfléchissez à ce que vous souhaitez, aujourd’hui, demain, dans les mois à venir et pour toutes les autres années.


Voir la mer
Boire un Latte
Lire Harry Potter
Papouiller ma Padmé
Faire un ciné entre amis
Passer du temps avec Eux
Manger des cookies maison
Écouter de la musique celtique

Discuter avec ma meilleure amie


Ma liste est bien plus longue que ça, et votre liste aussi, croyez-moi. On a juste besoin de l’avoir dans un coin de la tête et de remplir notre journée d’au moins quelques uns de ces petits bonheurs. Ne les gardez pas pour quand « vous en aurez besoin », j’ai déjà fait cette erreur, et croyez-moi, du bonheur, on a besoin tous les jours, et on le mérite au quotidien. Si si, je vous assure. Alors, à vos souhaits, et que vous les réalisiez !

5 idées pour un quotidien plus productif

Quand on est auto-entrepreneur ou que l’on a une activité en parallèle de son occupation principale (comme, à tout hasard, un blog…), être productif et efficace est clairement l’objectif number one de sa journée !

Mais quand on se sent débordé d’être sur de nombreux fronts à la fois (les working mums & dads, levez la main avec moi !), difficile de bien s’organiser pour arriver justement à cette productivité idéale… J’ai donc regroupé 5 recommandations trouvées par-ci par-là, pour vous aider à mettre en place une bonne routine (que j’essaie tant bien que mal d’appliquer même, et qui sait, peut-être qu’en vous la partageant, ça me permettra de m’y tenir !).

image

 

1. Devenir du matin

La mode du “power morning” fait beaucoup parler d’elle, et pour cause, les résultats font rêver ! À tous ceux qui se disent le soir venu “si seulement j’avais 2 h de plus dans ma journée”, alors cette méthode est clairement pour vous. Le principe ? Se lever plus tôt tout simplement, pour faire ce que vous ne prenez pas le temps de faire un autre moment.

Essentiellement, ces heures “bonus” doivent être consacrées à soi, son bien-être. Si vous vous sentez bien, vous serez plus efficace face aux tâches à accomplir ! Cela semble évident dit comme ça, je sais bien, pourtant quand on est épuisé et découragé face à nos quotidiens surchargés, c’est parce qu’on ne s’accorde plus assez de moments de plaisir. Vous avez envie de reprendre le sport, la lecture ? De prendre le temps de méditer ? Avancez le réveil d’une demie heure, puis 1 h (et plus si vous en avez l’envie et la possibilité) et appréciez cette bulle rien que pour vous.

2. Faire des listes et visualiser sa journée

Comment va se dérouler votre journée, que devez-vous accomplir ? Visualisez-la entièrement dans votre tête, de votre réveil, au petit-déjeuner, le trajet jusqu’au travail (s’il y en a un), la dépose des enfants à l’école (si enfants il y a !), votre arrivée au bureau, ce qui doit être fini à midi, votre pause déjeuner, le café avant la reprise, les tâches de l’après-midi, la fin du travail, le dîner… Après avoir tout passé en revue mentalement, faites des listes. Une liste pour les tâches à obligatoirement accomplir aujourd’hui, celles qu’on aimerait bien faire, et une dernière “pratique” (courses éventuelles, coup de fils à passer, rendez-vous à prendre, etc.). Un moment de flottement dans la journée ? Hop, un coup d’œil à vos listes (papier ou sur votre smartphone, selon votre préférence) et on sait directement où reprendre.

3. S’accorder des pauses

Si à un moment donné de votre journée, on sent que le cerveau décroche, que rien n’arrive à vous reconcentrer, ni la lecture de vos listes, ni votre petit latte que vous sirotez devant votre clavier : c’est l’heure d’une vraie pause. Alors zou, on va prendre l’air, on boit son café loin d’un écran, on prend le temps d’arroser sa plante de bureau (si on n’en a pas, un p’tit tour sur Internet ou dans les boutiques s’il y en a à proximité, et on en achète une ! Leur bienfait n’est plus à prouver, on en parlera une prochaine fois peut-être 😉) mais quoiqu’il arrive, on dé-con-necte (pour éviter de déconner, héhé). Une fois l’esprit vidé, ressourcé, on est prêt à recarburer !

4. En faire moins pour le faire mieux

Cela peut paraître paradoxal de dire qu’il faut en faire moins pour être plus productif, et pourtant : si vous vous éparpillez sur de nombreuses missions, il y a de fortes chances que vous ne soyez pas à 100 % de vos capacités au moment de les accomplir. Donc pour bien faire ce que vous avez à faire, n’en faites pas trop. Vous évaluez une tâche à une demie heure ? Comptez une heure. Vous ne savez jamais ce qui peut vous interrompre et ça serait dommage de vous créer une source de stress à cause de ça, alors qu’il y aura toujours des impondérables. Alors pour ne pas laisser les imprévus vous prendre de court et ruiner votre planning, voyez large. Vous finirez par accomplir plus de choses, éviterez énormément de frustration et aurez la satisfaction d’être allé au bout de choses !

5. Planifier ses repas

On n’y pense pas assez, mais ne pas savoir ce qu’on va manger le midi ou le soir peut vite nous faire perdre un temps précieux. Perdre 10-15 minutes à choisir où manger avec ses collègues et finir avec un sandwich… entre nous, ce n’est pas ce qui nous met dans de bonnes conditions pour avoir un après-midi productif.

Et commencer à 17 h à se demander ce qu’on va avoir comme dîner n’aidera pas à rattraper ça. Si en plus, il faut prévoir le repas pour la famille (dont, à tout hasard, un enfant de 3 ans qui peut potentiellement faire une crise si vous lui servez des spaghettis au lieu de coquillettes), je vous raconte pas le vrai casse-tête.

Comment éviter tout ça ? En s’y prenant en avance ! Choisissez par exemple deux midis dans la semaine où vous ramenez votre gamelle, mettez-vous d’accord avec vos collègues pour un jour où chacun va prendre à emporter ce qu’il veut, un autre jour où vous trouvez un restaurant sympa avec des menus variés pour chacun. Pour le soir, essayez d’avoir vos plats préparés d’avance le weekend, ou un petit repas sain à prendre sur le chemin du retour pour le partager le soir autour de la table. Sans s’en rendre compte, on se soulage d’une belle charge mentale et en répercussion, on gagne en efficacité et concentration !

Avez-vous déjà mis certains éléments de cette liste en place ou vous avez envie de tenter ? Ou votre technique imparable pour être super-méga-efficace ne se trouve pas ici ? Allez, on garde pas ça pour soi et on laisse un p’tit commentaire 😃